Quelques conseils pour conduire sous la pluie

20 juillet 2016
Quelques conseils pour conduire sous la pluie

Lors de la saison estivale, grand nombre d’entre nous prévoient des road trips vers de sublimes destinations, et les conditions routières sont généralement favorables. Cependant, il est parfois nécessaire de modifier son comportement au volant, par exemple, en cas de pluie. Voici huit précautions à prendre lorsque tu conduis sous la pluie.

1. Tout d’abord, ralentis

Nous sommes, pour la plupart, tentés de dépasser la limite de vitesse lorsque le soleil brille et la visibilité est idéale. Toutefois, il est impératif de respecter les limites de vitesse en tout temps et surtout lorsqu’il pleut. Sois prudent, peu importe les conditions de la route!

2. Vérifie tes essuie-glaces

Au début de l'été, assure-toi que tes essuie-glaces soient en bonne condition et en mesure d'éliminer efficacement l'eau sur ton pare-brise. Si ce n’est pas le cas, remplace-les.

3. Vérifie également tes pneus

Assure-toi que tes pneus soient convenablement gonflés et qu’il n'y ait pas de fissure ou de dommage visible. Vérifie également l’usure de tes pneus. Finalement, pour une question de sécurité et de performance, utilise des pneus d’été lors de la saison estivale.

4. Allume tes phares

Lorsqu’il pleut, les phares fournissent une meilleure visibilité et réduisent également le risque d’accident.

5. Maintiens une distance sécuritaire

Maintiens une distance sécuritaire avec la voiture devant toi puisque le délai de freinage est plus long lorsque la chaussée est mouillée.

6. N’active pas le régulateur de vitesse

Il peut être risqué d’activer le régulateur de vitesse sous la pluie puisqu’en cas d’aquaplanage, le véhicule interprétera cette situation comme une perte de puissance et accélèrera.

7. Esquive les nids de poule

Les nids de poule peuvent endommager ta voiture. De plus, lorsque ceux-ci sont remplis d’eau, tu n’es pas en mesure de déterminer leur profondeur. Si cela est possible, les esquiver prudemment s’avère être une sage décision.

8. Arrête-toi si cela est nécessaire

En cas de pluie torrentielle, ton champ de vision est considérablement restreint. Si cette situation se produit, arrête-toi à un lieu sécuritaire, et reprends la route lorsque la température sera davantage clémente. Si tu dois t'arrêter en bordure d'une route, assure-toi d'actionner tes clignotants d'urgence.

Que faire en cas d’aquaplanage?

Tout d’abord, reste calme. Puis, relâche doucement l’accélérateur, et freine légèrement en dirigeant évidemment le véhicule vers la bonne direction. Si tu as besoin d’un cours de perfectionnement avant de passer le test de conduite de la SAAQ, n’hésite pas à joindre l’école de conduite Access.

FacebookTwitterYoutube
© Copyright 2020 - Access École de conduite - Tous droits réservés.
Besoin d'aide?
Besoin d'aide?

Envoyer